Manifestations anti Japon en Chine

Pasted Graphic 6
Le conflit pour les îles Senkaku s’envenime avec des manifestations anti Japon et des actes de sabotages dans les manufactures japonaises en Chine continentale. Plusieurs entreprises Japonaises ont décidé de fermer temporairement leurs sites de production. Nous voyons 2 risques majeurs au détriment de la Chine. Ces deux risques (économique et social) sont liés à la période de changements politiques, au ralentissement de la croissance et aux aspirations sociales de la population.
(Crédit photo : MARK RALSTON / AFP)
Le message envoyé aux entreprises étrangères est négatif. Les risques que nous percevons pour l’avenir proche :
  • Le business a besoin de stabilité et les entrepreneurs ne veulent pas être les victimes collatérales de la politique territoriale de la Chine
  • La Chine a besoin de croissance soutenue pour financer les transferts sociaux demandés par sa population, le retrait des manufactures étrangères aurait un impact néfaste avant que la demande intérieure ne prenne le relai.
  • Le sentiment nationaliste exacerbé et la capacité de mobilisation des foules laissent un arrière goût de xénophobie qui laisse imaginer l’issue du moindre incident diplomatique
  • Cette « éruption spontanée » (dans un pays qui réprime sévèrement les manifestations) pourra t elle être contenue quand le déclencheur sera interne et social ?