Une rentrée mouvementée

Le retour de septembre a été mouvementé pour les compagnies étrangères en Colombie.

MILLONESDEPESOS
Extorsion: Pourquoi prendre des risques inconsidérés pour enlever un cadre dirigeant quand il est plus simple et plus efficace de remplacer les disques durs des centres de copies? La victime est toujours disposée à payer quand elle reçoit une copie de son plan stratégique!!!
Dans ce cas il est apparu que l’agent de maintenance des photocopieurs a (i) bénéficié de complicité interne, (ii) qu’il n’existait pas de procédure de contrôle, (iii) qu’un vol aussi grossier n’était pas concevable par le gestionnaire IT et (iv) que le responsable de la sécurité n’avait aucune interaction avec les autres responsables fonctionnels.

Corruption*: Lors de la vérification des indicateurs de gestion nous avons découvert que l’auditeur externe était trop « bienveillant » dans sa notation et que le nombre d’événements était sous évalué malgré une augmentation alarmante des cas d’accidents du travail.

Fraude*: Absence de contrôle interne envers les « personnes de confiance ». Nous avons mis à jour une fraude impliquant le directeur financier, le département de la paye/RH, le syndicat et l’élu d’une communauté locale. Au moment du contrôle il y avait 63 employés fictifs et nous soupçonnons que le procédé est identique sur les autres projets de construction.
Notre équipe a été expulsée manu militari!

*missions effectuées à la demande de clients étrangers qui voulaient un complément d’information sur des partenaires locaux.